Traduire

mardi 22 janvier 2008

Cela qui te fut donné,
Contemplant le sel de tes nuits
Recueillant leurs présages.

Les communions les plus profondes
N’étaient-elles pas indicibles,
Celles par qui la flamme de la lampe
Se transmettait ?

Seul ce qui brûle, avait-elle écrit,
Et toi tu acceptais ce don incandescent !

1 commentaire:

intelligence a dit…

You these things, I have read twice, for me, this is a relatively rare phenomenon!
handmade jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]