Traduire

vendredi 31 janvier 2014

.


























tu marcheras de nuit

                              s'il le faut

tu as misé sur la traversée

des apparences         des leurres         des raisons



Colette Nys-Mazure














































.

jeudi 30 janvier 2014

.






























Nous n'avons plus d'espace pour la peur


Gilles Baudry










































.

mercredi 29 janvier 2014

.
























Ce lieu unique au monde qui nous attendait 
Depuis toujours
Un secret pour chacun


Gilles Baudry











































.

mardi 28 janvier 2014

.

























et puis...

ces mains 
qui protègent

la flamme
de l'instant


Francine Carrillo















































.

lundi 27 janvier 2014

.


























Fragilité bienheureuse d'aimer
De vivre sous le don
Sans autre ligne d'horizon
Que l'ordinaire des jours


Gilles Baudry















































.

dimanche 26 janvier 2014

vendredi 24 janvier 2014

.


























S'ouvre une passe dans la nuit


Gilles Baudry















































.
.

























Tu es le sel et le rubis
La pureté des plantes est en toi

Sois l'Indocile
Avec le jour pour frère

Quête la faveur d'une fontaine
Loin des ruelles exactes


Andrée Chédid










































.

jeudi 23 janvier 2014

mercredi 22 janvier 2014

.


























En ce monde tu es l'oiseau
Ne trahis pas l'espace ni le chant


Anne Perrier









































.

mardi 21 janvier 2014

lundi 20 janvier 2014

.
























Ce rayon de soleil
amoureux
d'une pivoine

à force 
de rougir

elle perd
toute retenue
et se lâche

dans un joyeux désordre
de pétales


Francine Carrillo













































.

dimanche 19 janvier 2014

.














Jean Humenry,  Je rêve...            http://youtu.be/Wm9_CdMoxII











Ne fouillent pas le même humus
nos racines,
ni ne s'abreuvent
à la même lumière nos feuilles,
mais nos branches
peuvent s'entremêler,
nos oiseaux
s'échanger.


Gilles Baudry


















































.

samedi 18 janvier 2014

.























tu te replies
                 dans ce silence
                                      cerné de musique
   venue d'ancienne mémoire
tu te déplies      tu te déploies
   vers ces terres de longue souvenance
tu ploies sous l'afflux du temps
                                            du sang secret
du saint empire d'enfance
                                     d'outre-naissance
tu te relies 
                tu étreins tes racines.


Colette Nys-Mazure










































.
 

jeudi 16 janvier 2014

.

























Vie pareille à la neige des matins
Dans sa gloire fragile sans cesse gagnée
Contre ce qui la menace

Qui prend parti de l'aurore
Ne pourra s'habituer
Tant il est habité


Gilles Baudry


















































.

mercredi 15 janvier 2014

.

















Invictus, poème préféré de Nelson Mandela https://www.youtube.com/watch?v=524mjMEcTWU








Je sais des arbres
Témoins de très anciennes naissances
Et qui redoublent de racines
J'en sais d'autres qui expirent
Pour un frôlement d'aile


Andrée Chédid













































.

mardi 14 janvier 2014

.

























Chaque instant lesté d'éternel
Nous jubilons dans l'assemblée des arbres.


Gilles Baudry















































.

lundi 13 janvier 2014

.



























à l'instant j'existe         tout est possible
         de mes cendres je jaillis pas encore nommée
    je trace mon chemin en marchant       je suscite le paysage                                                                           sous mes doigts naissent les ciels à surprendre l'écorce  à étreindre
      de tout bois je fais feu      pour flamber aujourd'hui


Colette Nys-Mazure










































.

samedi 11 janvier 2014

.























Il faut beaucoup de temps pour se rejoindre.

Et si le ciel s'arrête à mi-hauteur
Le sang poursuit son cours
Le coeur, sa pente naturelle vers l'amour.


Gilles Baudry












































.

vendredi 10 janvier 2014

.
























Et je parle de vallées ouvertes

Aux pas fertiles de l'homme
Au désordre de la fleur

De montagnes de clarté

que dévore la fauve course des sapins

Echos de ces visages

Qui hantent nos matins.


Andrée Chedid








































.

jeudi 9 janvier 2014

.
























Chaque matin tu prononces ton voeu 
De pauvreté

Devant Lui
Tu te mets en état d'annonciation

Etonné qu'aux premières lueurs
Tu sois encore jugé digne
De recevoir

Le frôlement d'aile du cerisier
En fleurs
Marquant d'un signet la page de garde
Où ta vraie vie peut commencer


Gilles Baudry













































.


mercredi 8 janvier 2014

.
























             écrire


   pour vivre

                                      donner à vivre

écrire pour aimer


                      contre la mort


                                           à contre-courant


   écrire en un geste insolite


                           créant l'espace d'un défi




Colette Nys-Mazure

















































.

mardi 7 janvier 2014

.
























S'il nous arrive de frémir
C'est dans le sens de l'herbe


Gilles Baudry














































.















lundi 6 janvier 2014

.

























Trop à l'étroit dans notre vie
Pour nous ouvrir à l'infini d'une promesse
Nous ne pouvions pas croire à la germination
En nous d'une enfance éternelle


Gilles Baudry















































.

jeudi 2 janvier 2014

.


























Une jeune lumière
danse au milieu des arbres.


Gilles Baudry













































.

mercredi 1 janvier 2014

.























L'espace déplie
sa partition
de possibles


Francine Carrillo











































.
[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]