Traduire

samedi 15 mars 2008

Quand tu ne fais plus qu’un
Avec ton silence et ta nuit,

Que tu sens tout effort
Inutile,

Quand tu n’as plus le goût
Qu’à cette absence pure,

Quand les mots,
Les images,
Les sons ont disparu,

La lumière peut naître
D'elle-même.

Tu es tout près d'atteindre
La forêt
Que tu cherches.






Tout est franchi
Par un unique espace,

L'intimité
Du monde.

Les oiseaux calmes
Passent à travers nous ;

Je veux grandir,
Je vois dehors :

C'est l'arbre
Qui grandit en moi.

Rainer Maria Rilke




1 commentaire:

intelligence a dit…

I think I come to the right place, because for a long time do not see such a good thing the!
jordan shoes

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]