Traduire

dimanche 6 avril 2008

Cette nouvelle
Que nul encore n’a saisi,

C’est au jardin
Qu’elle a fleuri,

Dans le cœur
D’une femme

Familière
De l’inouï,

Ce jour où Dieu
A épousé la vie,

Dénudant
Le ciel,

S’installant
Pour de bon

Là, dans la chair
De ses amis.

2 commentaires:

Remus-Adrian M. a dit…

Hello, Please enter on my blog http://bestvideosakin1985.blogspot.com/ Thank you very much!

superior a dit…

You these things, I have read twice, for me, this is a relatively rare phenomenon!
handmade jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]