Traduire

mardi 27 mai 2008

Un jour étonné
Tu avais entendu l’oiseau
Dont ton âme était éprise,

Tu avais tout quitté
Pour l’apprivoiser.

En apparence
Rien n’avait changé,

Mais pour la première fois
Tu avais su que le chant
Que tu croyais dehors,

C’est tout au fond de toi
Qu’il avait résonné.

1 commentaire:

splendid a dit…

It seems my language skills need to be strengthened, because I totally can not read your information, but I think this is a good BLOG
jordan shoes

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]