Traduire

jeudi 9 octobre 2008









Depuis que tu t’appliques
Avec lenteur
Tu laisses au mot tout le temps
D’éprouver sa forme,
D’épouser ton geste.

Il peut bien parcourir en sifflotant
Chaque racine, chaque branche,
Chaque feuille,

Tu lui laisses trouver seul
Sa place juste
Au sanctuaire de tes silences.





.

1 commentaire:

jacker a dit…

Some of the content is very worthy of my drawing, I like your information!
costume jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]