Traduire

jeudi 8 janvier 2009









Comment goûterais-tu
Au feu des saisons
Si tu oubliais le foyer secret
Où tu te sens capable de te perdre,

Dans l’ardeur de l’été
Comme dans les craquements du gel !

Lâché dans l’inconnu,
Et pourtant sans cesse retrouvé,

Par cette force même
Qui te dit simplement d’exister !





.

1 commentaire:

splendid a dit…

You these things, I have read twice, for me, this is a relatively rare phenomenon!
handmade jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]