Traduire

samedi 23 décembre 2017

.





















Et dans ce si peu,
Cette nuit et ce rien,
Ce silence en secret,
Laisseras-tu naître un souffle,
Une étoile,
Un matin,
Un enfant peut-être,
Sans ressources
Et sans appuis,
Dont nous serions, 
Avec ce Chant en nous,
A la fois la semence et le fruit,
Et qui te montrerait
Sans éclat                                                         
Le chemin ?


Jean Lavoué, déc. 2017


































.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ces mots font écho en moi, merci pour cette "musique" des mots. Barbad

veron a dit…

au milieu de la nuit,se réveiller rt rencontrer vos poèmes ,fraternité des âmes baume dur la blessure poésie seul remède continuez merci

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]