Traduire

jeudi 6 mars 2008

Les carnets,
Qui dressera leur clôture,

Qui me dira
Qu’ils sont lisibles enfin
Jusqu’à l’ultime ligne ?

Comme s’il n’y avait toujours,
Par delà, des herbes hautes,
Des champs à profusion.

Un jour vient pourtant
Où le ciel dit oui,

Tu peux fermer le livre.

Mais qui éprouve l’heure,
Qui connaît l’instant ?

1 commentaire:

intelligence a dit…

You these things, I have read twice, for me, this is a relatively rare phenomenon!
handmade jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]