Traduire

mercredi 29 octobre 2008









L’arbre, c’est en toi qu’il se dresse,
Tu l’entends bruire
De toute la force de son chant,

Tu portes cette couronne
Dont il revêt le ciel,

Tu t’accroches avec lui
Au ventre de la terre,

Tu laisses sourdre en toi
Ce silence torrentiel
Qui souffle comme un grand vent :

Entre vous, ce manège de feuilles,
Cette danse des anges ,
Cette balançoire dans l'azur
Que seuls voient les enfants.





.
[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]