Traduire

jeudi 20 novembre 2008






Le jour
Où tu accepterais d'être
Ce va-nu-pieds des mots,

Soudain démuni,
Planté dans leur lumière,
Tu franchissais les parapets du ciel.

Marcheur insoumis,
Proche des autres arbres,
Ne retenant ni ombre ni nuages,
Les jours t’inventaient des clairières,

Et tu faisais juste un peu l’expérience
D’être ce prince sans royaume,
Gardien de l’éclaircie,

Enfant de cette terre,
Ebloui.




.

1 commentaire:

technology a dit…

I will pass on your article introduced to my other friends, because really good!
wholesale jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]