Traduire

vendredi 21 novembre 2008









Tu aimes cette parole gravée
Dans les veines de l’âme,

C’est le poème au fond
Que tu voudrais extraire
Comme la sève secrète,

Rejoindre l’endroit
Où le cœur bat.

De tous les livres
Que tu as touchés,
Dont tes doigts ont caressé l’écorce,

Seul demeure celui dont les silences
Sont encore à venir.





.

1 commentaire:

splendid a dit…

I will pass on your article introduced to my other friends, because really good!
wholesale jewelry

[URL=http://www.compteur.fr][IMG]https://www.compteur.fr/6s/1/6057.gif[/IMG][/URL]